Enfouissement Sanitaire Virtuel

 

L'enfouissement des déchets

Voilà la façon dont les déchets sont enfouis. Les couches de déchets sont compactées les unes par dessus les autres avec de l'équipement lourd et le lixiviat est collecté pour être traité.  


Camion de déchets

Le camion décharge son contenu à l'endroit indiqué par l'opérateur. On vérifie aussi le contenu du camion. Un camion peut transporter jusqu'à 10 tonnes métriques de déchets! C'est l'équivalent de trois éléphants!

Compacteur

Avec cette machine de 72 000 lbs, l'opérateur étend les matières résiduelles et les compacte. Il passe et repasse sur les masses de déchets pour les compacter de plus en plus. Ainsi, on économise de l'espace d'enfouissement...

 

Chargeur

À la fin de la journée, une couche de sable de vingt cm est étendue sur les résidus enfouis au cours de la journée. De cette façon, on évite la dispersion des résidus par le vent, les oiseaux et d'autres petits animaux (rats, moufettes, etc.).

 

Cellule d'enfouissement

Afin d'accueillir les déchets, on doit préparer le terrain convenablement. On creuse alors une cellule d'enfouissement.  
La grandeur de la cellule d'enfouissement est prédéterminée : la machinerie lourde creuse donc selon les plans. Le sol est égalisé et des pentes sont calculées dans le but de récolter toute l'eau qui percole à travers les déchets (il s'agit du lixiviat).

Drain de fond de cellule

Dans le fond de chaque cellule, plusieurs drains sont installés afin de récolter le lixiviat. Le tout est dirigé vers les étangs d'aération pour être traité convenablement. Ces drains sont nécessaires afin que l'eau qui passe à travers les déchets ne puisse atteindre et contaminer la nappe phréatique.

Drains de contour

Le lixiviat de toutes les cellules est récolté par les drains de contour et redirigé vers les étangs de traitement.

Sur la périphérie du LES, des fossés assurent le cheminement des eaux pluviales vers une décharge unique existante au coin Nord du terrain.

Les eaux de pluie qui tombent sur le chapeau des cellules déjà remplies et recouvertes ruissellent sur une pente vers les périphéries et les fossés aménagés.

Retour

 

 

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

» Site propulsé par CIMA+